La période de grossesse n’est pas toujours simple pour les femmes. Généralement, elles doivent arrêter des activités qu’elles affectionnent particulièrement. Heureusement, il leur est toujours possible de jardiner durant cette période.

Lorsque vous êtes enceinte, un peu de temps passé à travailler dans le jardin est un excellent moyen de sortir à l’air frais, de faire de l’exercice et de profiter de la beauté de votre extérieur.

Toutefois, le jardinage n’est pas sans risque pour les femmes enceintes. Ainsi, il est essentiel de prendre certaines précautions afin de jardiner en toute sécurité. D’ailleurs, il est fortement recommandé de se limiter aux activités les moins ardues.

Les bons gestes à adopter

Le jardinage peut être un passe-temps relaxant et thérapeutique lorsqu’il est fait correctement. Mais pour se préserver des risques liés à cette activité, il est important de prendre les dispositions nécessaires.

Etant donné que vous allez faire une activité à l’extérieur, vous serez probablement exposé au soleil. Il faudra donc se protéger des rayons UV afin d’éviter la pigmentation du visage. Vous devriez appliquer de la crème si possible.

D’autre part, le jardinage peut aussi entraîner de nombreux types de blessures au dos si vous n’êtes pas prudente. Le travail de jardinage peut être considéré comme une autre excellente forme d’exercice.

Mais, avec toute activité physique, il est essentiel de se réchauffer et d’étirer ses muscles. Ainsi, vous devriez prendre le temps de vous promener à l’extérieur pour préparer vos muscles à tout mouvement, flexion, levage… Il est crucial d’adopter la bonne posture lors du jardinage.

Vous devez plier les genoux et utiliser vos jambes pour soulever votre corps. Au lieu de tendre la main pour déplacer un objet lourd, le mieux serait de s’approcher de l’objet et de le soulever directement du sol en pliant les genoux et en maintenant votre colonne vertébrale en position verticale.

La toxoplasmose

Il s’agit d’une infection causée par le toxoplasma gondii. L’une des manières dont il pénètre dans le corps est à travers le sol contaminé pendant le jardinage.

Elle affecte le fœtus et pourrait également provoquer une fausse couche. Parfois, votre bébé peut ne pas développer de symptômes au cours des premières années, mais peut les développer à mesure qu’il grandit.

Le parasite qui cause l’infection peut contaminer le sol par les excréments de chat. Vous pouvez sans le savoir toucher votre visage ou votre bouche après avoir été en contact avec le sol contaminé.

Même si vous n’avez pas de chats, d’autres félins du quartier peuvent errer dans votre jardin et contaminer le sol. Il faut donc être extrêmement prudente et porter des gants.

Exposition aux produits chimiques

Vous devez être prudente au premier trimestre si des pesticides sont utilisés dans le jardin. L’exposition à de grandes quantités de ces produits est connue pour causer des malformations et même des fentes buccales chez votre bébé.

Cependant, vous n’avez pas à vous inquiéter si la quantité utilisée est minime. Dans tous les cas, il est toujours judicieux d’utiliser des gants pendant le jardinage et de rester à l’écart lorsque les pesticides sont pulvérisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *