Les jardins ont été une véritable source d’inspiration pour de nombreux artistes. Ces environnements exceptionnels les ont transportés dans un autre univers qui a stimulé leur imaginaire. Les poètes et les peintres ont conçu des refuges végétaux qui ont nourri leur œuvre et imaginaire.

De Renoir à Ronsard, en passant par Monet, il y a eu de nombreux artistes qui ont été des amoureux de la nature. Cette passion pour les espaces verts les a encouragés à aménager des jardins exceptionnels qui jusqu’à maintenant ont survécu à leur disparition.

Le jardin d’Eden de Ronsard

A moins d’une heure de marche de Tours, le prieuré Saint-Cosme est imprégné de souvenir de son propriétaire, Pierre de Ronsard, qui y a vécu de 1565 jusqu’à sa mort en 1585.

Le prieuré était un lieu assez important, et a été visité par des personnalités royales comme Catherine de Médicis et Charles IX de France.

Un véritable passionné de jardinage, Ronsard y a laissé ses emprunts. Les extérieurs de ce bâtiment sont composés de 12 jardins et autant de thèmes végétaux. Il partageait son temps entre ses écrits, ses promenades, sa prière et son jardin, s’inspirant de son environnement paisible.

Le havre de paix de Monet

Le jardin de Claude Monet à Giverny est probablement le jardin le plus célèbre de France. Monet a peint certaines de ses œuvres les plus célèbres alors qu’il vivait à Giverny.

Ceux-ci comprenaient ses nénuphars et ses peintures de ponts japonais. Monet a vécu à Giverny de 1883 jusqu’à sa mort en 1926. Le jardin est composé en deux parties avec un jardin fleuri devant la maison et les jardins d’eau ont été conçus dix ans après l’arrivée de Monet à Giverny.

Les jardins fleuris couvrent environ un hectare et sont aménagés en bordures à thème de couleur. Il y a littéralement des milliers de fleurs, dont des tulipes, d’iris, des pivoines et des coquelicots.

Les jardins d’eau ont un thème japonais et il y a une réplique du pont japonais qui figurait dans les célèbres peintures de Monet. C’est un lieu vraiment impressionnant qui transportent vers un autre monde.

Le refuge de Renoir à Cagnes-sur-Mer

Pierre-Auguste Renoir est un artiste à part entière. Il appréciait la simplicité de la vie et adorait la nourriture saine. Et pour fuir le froid des hivers rigoureux, il a décidé de s’installer à Cagnes-sur-Mer en 1907 où il achète le domaine Les Collettes.

Cet artiste a persévéré dans les difficultés financières et le ridicule des critiques pour devenir l’un des artistes les plus célèbres de l’histoire et une figure centrale du mouvement impressionniste. Il semblerait qu’il ait trouvé l’inspiration dans ce domaine constitué d’un vaste terrain agricole.

Pierre-Auguste Renoir a réalisé une construction impressionnante dans ce lieu. Il y a en outre bâti sa maison. Des terrasses ont ensuite été aménagées où l’on peut découvrir de nombreuses plantations de rosiers et d’orangers.

Sa femme avait aussi la main verte et se chargeait du potager et du verger. Renoir a en outre laissé les plantes pousser librement afin de réaliser des œuvres authentiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *