Je vous propose plusieurs astuces pour désherber le jardin. Ainsi, cette tâche souvent fastidieuse peut paraître beaucoup plus simple.

Le cas du désherbage écolo

Dans ce cadre, il convient de faire appel à des outils dédiés. Cela concerne le gouge, appelé aussi couteau à désherber.

Il est utilisé surtout face aux mauvaises herbes dotées d racines profondes. Quant au sarcloir, il s’adresse davantage aux mauvaises herbes situées plus en surface.

Le système de la bâche noire revient à l’usage d’une bâche foncée et épaisse. Sa mise en place est effectuée sur la zone à désherber.

Elle permet de se débarrasser des mauvaises herbes en les dispensant de lumière. La zone devient disponible pour la plantation de pelouse.

En l’absence de bâche noire, des tapis usagés voire des cartons peuvent faire l’affaire. Le désherbage est facilité après le passage de la pluie.

L’humidité de la terre favorise le retrait des racines. En outre, recourir au purin ou aux désherbants naturels est une alternative.

Il faut inclure le vinaigre blanc, la sciure de bois, l’huile essentielle de basilic ou encore l’eau de mer.

L’astuce du désherbage thermique

Le désherbage thermique se base sur la génération d’un choc thermique entre la chaleur du gaz et la température des cellules végétales inclus dans les mauvaises herbes. Il faut compter sur un désherbeur à gaz.

En fait, il faut placer cet appareil juste au-dessus des plantes. La chaleur intense chauffe les plantes qui se dessèchent au bout de quelques jours.

A défaut d’un désherbeur thermique, le choc thermique est obtenu à l’aide de jets de vapeur ou l’eau de cuisson du riz ou des pâtes encore bouillante.

Les désherbants du commerce

Le marché propose des produits naturels et des produits chimiques. Il faut faite attention car un désherbant trop puissant ou mal utilisé s’attaque aussi des fleurs, ce qui est dommage.

Les désherbants sélectifs peuvent exclusivement ôter les mauvaises herbes et préserver une pelouse. Le désherbant à l’action rémanente agit directement quelques semaines voire plusieurs mois.

Dans une jardinerie, il faut opter pour des produits équipés de spray. Dans le cas contraire, une pulvérisation s’impose.

La manipulation d’un désherbant requiert le port de gants et de lunettes de protection. Enfin, la méthode à l’ancienne a  montré ses preuves.

Il suffit de désherber à la main pour s’en rendre compte. Il faut se munir de gants et d’inviter les jeunes enfants à titre de divertissement.

Découvrez d’autres bons plans ici.

Crédit Photo : toutjardindirect.fr & ohmymag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *