Les orchidées demandent un entretien régulier. Je vous livre les précautions à respecter concernant ces jolies plantes originaires des Tropiques.

A propos des orchidées

Ces plantes herbacées comprennent un feuillage persistant. Les fleurs sont disponibles en plusieurs coloris et aux formes différentes.

Dans la nature, les orchidées pullulent dans les bois, les prairies humides, les pelouses sèches de type calcaire et les bords de route. Elles apprécient les écorces des arbres en se nourrissant des déchets végétaux décomposés et de l’humidité de l’atmosphère.

Les plus faciles à entretenir sont les variétés Phalaenopsis et Cybillium.

La culture de l’orchidée en intérieur

Les orchidées sont cultivées en pot et nécessitent une bonne luminosité sans soleil direct. Il vaut mieux les mettre au bord d’une fenêtre en intérieur.

En période estivale, la protection est effectuée via un voilage léger ou un rideau. Les orchidées apprécient les températures chaudes avec une humidité élevée.

Elles n’aiment pas les courants d’air et les variations fréquentes de température. Les orchidées adorent les substrats poreux dotés de matières légères et aérées qui retiennent bien l’eau tout en supportant les racines.

Il faut citer les morceaux d’écorce, les fibres de noix de coco et les bouts de liège. Les jardineries commercialisent des substrats spéciaux pour orchidées.

Le rempotage est préférable juste après l’achat afin de contrôler les racines.

Le mode de rempotage

En sortant délicatement l’orchidée du pot d’origine, il faut ôter soigneusement le substrat au niveau des racines après un trempage durant 10 minutes dans l’eau douce. Il faut tailler les racines mortes reconnaissable à leur aspect mou et flétri.

En effet, les racines saines demeurent fermes. Le rempotage est effectué dans un pot de taille identique au pot initial, voire un modèle un peu plus grand.

Un pot en plastique transparent favorise la vérification régulière de l’état des racines. Après l’ajout par petits gestes du terreau pour orchidées, il suffit de tasser à la main.

L’orchidée ne demande pas de pot trop large.

Le type d’entretien adapté

Il ne faut pas arroser excessivement les orchidées. L’arrosage peut être pratiqué en déposant le pot dans un petit bassin rempli d’eau durant 20 minutes.

Ensuite, il suffit d’ôter le bassin et d’égoutter. L’eau de pluie et l’eau douce sont à privilégier.

Les feuilles sont à nettoyer avec une éponge imbibée de bière.

Les autres astuces

L’orchidée peut cohabiter avec la fougère et d’autres variétés de plantes vertes. Ornementale, elle n’est pas comestible hormis la Vanilla qui accueille la gousse de vanille.

La variété Faham permet de faire du rhum arrangé. Quant aux tiges et aux fleurs, elles sont utilisées dans l’industrie cosmétique.

Retrouvez d’autres idées ici.  

Crédit Photo : futura-sciences.com & tonmag.ne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.