Les abeilles ont un rôle essentiel à jouer pour la vie de l’Homme ainsi que d’autres êtres vivants. En plus de produire du miel, une denrée 100% naturelle aux multiples vertus pour la santé, ces insectes participent grandement à la croissance des plantes. Ils contribuent notamment à la production des fruits et des légumes qui sont des aliments essentiels pour notre bien-être et notre santé. Ces dernières années, les spécialistes ont noté une baisse significative de la population d’abeilles dans le monde. Le phénomène s’accroit. L’impact se ressent de plus en plus. Il est plus que jamais indispensable de protéger les abeilles. Vous trouverez dans un passage de cet article dédié comment sauver une abeille.

Le rôle des abeilles dans la nature

Les abeilles se nourrissent en butinant les fleurs. En passant de fleur en fleur, elles assurent la pollinisation, à l’origine de la production de graines, de fruits et de légumes comme les pommes, les courgettes, les carottes, les brocolis, les oignons, le café, etc. Ainsi, les abeilles sont indispensables à la vie de l’Homme et des plantes.

Dans les années 1990, les spécialistes ont observé une baisse de la population d’abeilles domestiques aux USA. Ils parlent de syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles CCD (Colony Collapse Disorder). Le phénomène se répand, s’étend et a atteint la France en 1995 puis d’autres pays du monde.

Les causes de la disparition des abeilles

Plusieurs facteurs sont en cause dans le phénomène de disparition des abeilles sur Terre, dont les plus importants sont :

  • l’utilisation des insecticides dans le secteur de l’agriculture : ces substances déséquilibrent complètement le système nerveux des abeilles et les désorientent. Les butineuses ne retrouvent plus le chemin pour revenir à leur ruche. Leur système immunitaire est vulnérabilisé. Elles succombent alors rapidement aux maladies et aux parasites,
  • le réchauffement climatique,
  • l’urbanisation : causant la destruction de leur habitat naturel et réduisant progressivement leurs ressources alimentaires,
  • l’arrivée et la multiplication d’insectes prédateurs comme l’araignée-crabe, la guêpe germanique et le frelon asiatique qui éliminent notamment les abeilles butineuses.

La diminution des populations d’abeilles ont un impact important. Les experts ont notamment noté une baisse significative de la production de miel en une vingtaine d’année. Le volume de miel a été notamment divisé par 3. En outre, dans les régions où les populations d’abeilles sont en nombre réduite, la pollinisation des plantes est assurée par l’Homme manuellement.

Comment sauver une abeille ?

Face à l’intensification du fléau CCD, les mouvements pour sauver les abeilles se multiplient.

Dans plusieurs pays du monde et notamment dans les zones où le phénomène CCD est important, les autorités gouvernementales assignées à la question de la protection de l’environnement instaurent des Législations spécifiques interdisant l’utilisation des pesticides et notamment l’usage des néonicotinoïdes, les substances les plus néfastes pour les abeilles. La loi sur la prohibition des insecticides néonicotinoïdes (sauf pour le traitement des cultures de betteraves sucrières contre le virus de la jaunisse) est effective en France depuis le 1er septembre 2018.

Par ailleurs, des gestes élémentaires du quotidien permettent aussi de sauver une abeille, comme cultiver des fleurs mellifères. Ces plantes constituent des aliments de choix pour les abeilles. La construction de ruches est aussi une alternative efficace. A défaut de pouvoir entretenir une ou plusieurs ruches, il est tout à fait possible de parrainer la construction et l’entretien de ruches. La consommation de miel local constitue également un geste efficace pour la protection des abeilles. Cela représente une action en faveur des apiculteurs qui prennent soin des abeilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.