Je vous propose plus de détails sur le lombricompostage domestique.

A propos du lombricompostage

Il s’agit d’un mode de recyclage des déchets ménagers de la cuisine. Il présente de multiples avantages

Facile à mettre en place, il permet un excellent rendement. Les restes de repas sont issus de plusieurs sources.

Il peut s’agir des rebuts des IAA comme les biscuits, les chocolats, les aliments périmés. Les restes de fruits, de légumes sont aussi admis ainsi que toutes sortes d’épluchures.

Ce sont des déchets fermentescibles provenant de la cuisine. Par contre, il faut prohiber les déchets odorants comme la viande et le poisson.

Les avantages propres au lombricompostage

Le procédé est sans odeur désagréable. En effet, les vers de compost font appel à un enzyme particulier.

Ainsi, l’odeur de décomposition des déchets est réduite. Par ailleurs, il faut penser à l’aération fréquente de lombricomposteur.

Cela permet de stopper le développement des bactéries anaérobies odorantes qui évoluent sans présence d’air. Comme le lombricompost contient de l’humus et des matières organiques, il permet l’obtention d’un engrais naturel et pourvu en nutriments.

Cela inclut le phosphore, le potassium, le calcium et le sodium. Ces nutriments sont utiles pour la terre et les végétaux.

L’entretien facile du concept

Le lombricompostage est simple d’utilisation. En fait, les vers se chargent du vermicompostage en totalité.

Il n’est pas nécessaire de remuer et de retourner le compost ou encore d’arroser. Il faut seulement nourrir les vers et récolter le produit.

Majoritairement destiné à l’intérieur, le lombricompostage est possible toute l’année. Les saisons n’interfèrent pas sur l’activité.

La récolte propre au lombricomposteur

Grâce à ses nutriments, le lombricompost est un engrais vert accepté par les végétaux. De plus, il enrichit la terre sans brûler pour autant les jeunes pousses.

Hormis le processeur à froid, ce procédé permet de préserver le dégagement de méthane. Ainsi, aucune chaleur n’est produite par les vers.

De plus, les vers se chargent de la digestion des microbes. Ensuite, la récolte est facilitée.

En effet, le lombricomposteur dispose d’étages superposés ou de compartiments horizontaux. La récolte de l’engrais liquide est effectuée via un robinet à la base de composteur.

Le lombricompostage et la collectivité

Les cuisines des établissements de restauration peuvent aussi accueillir ces dispositifs. Il est possible d’y déposer les déchets de préparation, les restes de repas.

Idem pour les coopératives, les  maraîchers ainsi que les distributeurs pourvoyeurs fruits et légumes fanés ou abimés. Cela peut concerner de la nourriture cuite ou crue.

Retrouvez d’autres thèmes ici.

Crédit Photo : slideplayer.fr & francvert.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *