Votre système de chauffage est désuet et vous envisagez de le remplacer ? ou vous recherchez la chaudière la plus appropriée pour passer votre premier hiver dans votre nouvelle habitation ? Voici un bref comparatif des principaux moyens de chauffage.

Le chauffage au bois

Le système de chauffage au bois est le dispositif le plus commun dans les habitations anciennes. La poêle à bois convient pour chauffer des surfaces restreintes ou pour le chauffage occasionnel. Optez pour une chaudière à bois pour profiter d’un chauffage bien réparti dans toute la maison.

Ce système requière un lieu de stockage et vous devez vous organiser pour vous approvisionner en granulés, en buches ou en plaquettes de bois.

La chaudière à gaz

Le chauffage au gaz est très pratique. Les équipements sont particulièrement faciles à installer. Le dispositif se raccorde au réseau de gaz de ville. Il est vivement recommandé de choisir le modèle le plus récent de chaudière à gaz, moins gourmand en énergie que les versions antérieures.

D’un point de vue financier, la chaudière à gaz est sans doute le dispositif de chauffage le moins cher sur le marché. Cependant, le prix du gaz ne cesse d’augmenter. Les coûts de fonctionnement sont, donc, élevés.

Le chauffage au fioul

Le chauffage au fioul offre des performances accrues et permet notamment de chauffer des surfaces étendues. L’inconvénient réside au niveau de la complexité de l’installation et de la mise en fonctionnement.

Vous devez prévoir un espace assez vaste pour accueillir la chaudière à condensation et le réservoir de stockage du fioul. Par ailleurs, le prix du combustible dépend des fluctuations des cours du pétrole et est, donc, très variable.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) constitue la solution de chauffage la plus économique et la plus écologique. Le dispositif se compose d’une unité principale reliée à des radiateurs répartis dans les différentes pièces à chauffer.

La pompe capte la chaleur de l’air à l’extérieur de la maison pour chauffer le liquide caloporteur. Ce fluide fait sa course à travers le circuit de distribution vers les radiateurs placés à l’intérieur et fournit, ainsi, de la chaleur ou de la fraicheur.

Cette solution s’avère très écologique et économique. Le dispositif fonctionne à l’électricité mais ne consomme pas beaucoup d’énergie. De surcroit, la PAC, qu’il soit air/eau ou air/air fournit un rendement optimal.

Le chauffage solaire

Se chauffer à l’énergie solaire est l’alternative la plus écologique. Les dépenses en énergie sont considérablement réduites mais l’investissement de départ pour l’achat et la pose des équipements est élevé. Par ailleurs, le fonctionnement de ce type de dispositif de chauffage repose sur le climat.

Le chauffage solaire n’est pas rentable dans les zones géographiques moins ensoleillés et le système s’avère complètement inutile en période de mauvais temps. Et le soleil n’est pas souvent de la partie en hiver. Si vous choisissez ce moyen de chauffage pour votre habitation, prévoyez un système de chauffage d’appoint.

La chaudière électrique

En termes d’investissement initial pour l’acquisition du matériel, il n’y a pas plus abordable que le chauffage électrique. L’installation est également aisée. L’inconvénient se situe au niveau de la facture énergétique.

Ce système de chauffage consomme beaucoup d’électricité. Le chauffage électrique convient davantage en tant que dispositif de secours.

Renseignez-vous auprès d’un professionnel du chauffage pour vous assurer de trouver le moyen de chauffage le plus approprié pour votre logement. Chauffagiste 92 vous dispense des conseils aguerris pour vous permettre de choisir la solution de chauffage qui répond au mieux à vos besoins et qui correspond à votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *