Encombrantes en automne, les feuilles mortes constituent pourtant des inspirations utiles. Je vous propose plusieurs bons plans pour les réutiliser.

A propos des feuilles mortes

Jolies et poétiques, les feuilles mortes sont colorées et éphémères. Au lieu de se demander dans quelle déchetterie les mettre, il est préférable de les utiliser à bon escient.

Elles peuvent être de véritables protections pour les plantes ou contribuer à les nourrir. De plus, elles peuvent aussi servir de loisirs créatifs.

Le compost à base de feuilles mortes

Il suffit de déposer ces feuilles mortes dans un composteur. Pour l’obtention du compost, il faut alterner des couches de feuilles mortes avec des couches de déchets verts issus de végétaux.

Chaque couche fait respectivement entre 25 à 30 centimètres. Il faut laisser le compost reposer durant une année.

Si le compost est stocké pendant 18 mois, un humus se forme.

Le cas du paillage avec les feuilles mortes

Le paillage demande la découpe plus ou moins grossière des feuilles mortes. Les outils convenables incluent une tondeuse ou un coupe-bordure.

Ces outils sont utiles pour broyer les feuilles collectées dans un contenant de grand volume. Quand les feuilles sont coupées, il convient de les étaler à l’extérieur.

Néanmoins, si le paillage est utilisé pour des arbustes, il n’est pas nécessaire de procéder au broyage.

L’engrais obtenu avec les feuilles mortes

Pour disposer d’un engrais 100 % naturel, il faut déposer les feuilles mortes dans un contenant en plastique de grand format. Il est également permis de faire appel à des sacs poubelle de grande contenance.

Il faut laisser les feuilles mortes en place durant 18 à 24 mois pour une décomposition optimale. Il suffit de récupérer l’engrais et de l’utiliser au fur et à mesure pour fertiliser la terre.

Les feuilles mortes et les limites de réutilisation

Il faut bien sélection les feuilles mortes à réutiliser. Certaines espèces peuvent se révéler toxiques, comme les feuilles de noyer.

En effet, ces feuilles mortes toxiques constituent un danger pour les plantes ainsi que pour les humains s’ils sont utilisés dans un potager. De plus, face à un arbre fragile qui présente des feuilles tachetées, évitez les produits à base de feuilles mortes.

Le ramassage des feuilles mortes

Il faut faire appel à un souffleur ou une tondeuse. Le râteau est destiné aux feuilles non réutilisables et aux feuilles mortes à trier pour des besoins particuliers.

Retrouvez d’autres astuces ici.

Crédit Photo : monjardinmamaison.maison-travaux.fr & futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *