Au jardin, les plantes présentent souvent des taches foliaires. Je vous présente les manières de prévenir et de soigner les plantes victimes de ce phénomène.

A propos des taches foliaires

Les taches foliaires sont visibles sur les feuilles des végétaux envahis par des maladies cryptogamiques. Elles sont dues à des champignons.

Une tache foliaire est le symptôme d’une contamination via un agent pathogène. Cela provoque des manifestations comme la rouille, la tavelure, l’anthracnose, l’alternariose, entre autres.

Les taches foliaires apparaissent davantage vers la fin de l’hiver. En effet, cette période est plus humide avec une température plus douce.

Les multiples formes de taches foliaires

Les taches foliaires peuvent être rondes, de types oblongues. Elles peuvent être de différentes tailles et peuvent présenter des taches rares ou en grand nombre.

La couleur des taches foliaires est majoritairement brune, avec un côté poudreux et des reliefs similaires à des pustules. Le feuillage atteint par des taches foliaires est desséché, de façon partielle ou totale.

Ensuite, elles tombent. Inesthétiques, les taches foliaires peuvent dissimuler d’autres maladies.

Les végétaux sensibles aux taches foliaires

Les taches foliaires peuvent concerner les arbres fruitiers, les arbres d’ornement, les arbustes, les plantes potagères, sans oublier les plantes vivaces. Très contagieuses, les taches foliaires peuvent contaminer des espèces différentes.

Les végétaux les plus sensibles portent sur les chênes, les hêtres, les érables. Il faut aussi citer les cognassiers, les pommiers.

Côté fleurs, il faut inclure les roses, les iris, les hortensias. Dans le potager, ces taches sont visibles sur les tomates, les betteraves, les carottes.

Les mesures préventives à suivre

Lors de l’achat des plantes, il faut veiller à sélectionner celles dont les feuillages sont bien saines. L’engrais en excès peut provoquer des taches foliaires, tout comme la sous-fertilisation.

Lors de l’arrosage, il faut vérifier que le feuillage n’est pas mouillé. Il faut viser uniquement le pied.

Le paillage au sol est recommandé. Les plantes vivaces demandent un espace suffisant au moment de la plantation.

Il faut toujours ramasser et brûler les feuilles mortes des végétaux à l’issue de la belle saison.

La façon curative face aux taches foliaires

Dès qu’une plante présente des taches foliaires, il faut enlever et brûler toutes les zones tachées. Les feuilles brunes tombées au sol sont également destinées à être brûlées afin de proscrire la propagation.

Après cette opération d’assainissement nécessaire, il faut procéder à la pulvérisation de bouillie bordelaise sur l’ensemble de la plante victime de taches foliaires. Retrouvez d’autres articles ici.

Crédit Photo : koppert.fr & seminis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *