Pensez à toutes les douceurs procurées par les framboises fraîches en période estivale. Je vous propose la culture du framboisier.

Les délices issues des framboises

Les framboises sont des fruits rouges symboles de l’été. Elles sont savoureuses consommées nature.

Elles se dégustent préparées en confiture, en coulis, sous forme de glaces. Il ne faut oublier les conserves, les liqueurs et les sirops.

Ces baies gorgées d’eau et colorées sont accompagnées de légers piquants sur la tige et les feuilles.

A propos du framboisier

Il s’agit d’un arbrisseau rustique appartenant à la famille des rosacées.

Deux familles de framboisiers incluent les variétés remontantes et non remontantes. Les variétés remontantes proposent deux récoltes en été et au début de l’automne, pour une production sur une période plus durable.

Les variétés non remontantes mettent en avant une seule fructification très abondante. Elle se déroule surtout de fin juin à fin juillet.

Le framboisier apprécie la plupart des types de sols. Toutefois, il préfère les terrains frais et riches en humus.

Les variétés récentes adorent l’ensoleillement. Il est permis de faire pousser le framboisier à l’ombre d’un mur, dans un pot voire au milieu d’une haie.

La culture du framboisier

Il suffit de se procurer une bêche, un sécateur et de la matière organique comme du terreau, du fumier ou du compost. Au préalable, il faut préparer le terrain.

Pour ce faire, il convient d’ôter la végétation autour de l’espace qui va héberger le framboisier. A l’aide de la bêche, il suffit de creuser un trou suffisamment profond.

Il faut espacer les trous de 60 cm au moins pour une plantation en ligne. Après le retrait d’éventuels cailloux, il faut ameublir soigneusement le fond.

L’apport de matières organiques et la plantation

Il faut effectuer un mélange de terreau, de fumier ou de compost afin de garnir le fond du trou. Il est préférable d’obtenir un mélange à la fois drainant et pourvu en matières organiques.

Ensuite, il faut planter le framboisier sans retirer la terre entourant les racines. Il faut tasser la terre autour du pied et aménager une cuvette pour l’arrosage.

Il convient d’arroser abondamment le pied du framboisier. 5 à 6 litres d’eau sont nécessaires. Ensuite, il faut pailler autour des pieds.

Il est recommandé de faire appel à des feuilles ou de la paille. Certains paillages en bois contiennent du tanin, nocif pour le développement des racines.

Pour éviter la division et l’affaiblissement, le framboisier a besoin d’une taille. Il faut tailler après la fructification en coupant les tiges au niveau du sol.

Retrouvez d’autres types de culture ici.  

Crédit Photo : futura-sciences.com & id.pinterest.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.