L’objectif de la taille d’un arbre fruitier

Un arbre fruitier est souvent doté d’une ramification importante. Cette particularité procure des fruits plus petits et plus rares.

En fait, la taille amplifie la fructification et autorise une exposition maximale à la lumière du soleil. Par ailleurs, un arbre taillé est moins sujet aux maladies.

Les atouts de la taille d’arbre fruitier

La taille d’arbre fruitier favorise l’orientation des rameaux à l’horizontale. Ainsi, l’exposition au soleil est renforcée.

En effet, les rameaux ont tendance à pousser à la verticale. La taille sert à ôter le bois mort qui affaiblit l’arbre.

De plus, les branches exagérément longues peuvent épuiser inutilement l’arbre. Il est préférable de tailler un arbre plutôt que de laisser les branches pousser à la dérive.

La préparation nécessaire avant la taille

Il faut commencer par le repérage des bourgeons spécifiques de l’arbre fruitier. Les bourgeons à fleurs sont plus enflés.

Ils sont perpendiculaires au bois et procurent des fruits. Quant aux bourgeons végétatifs ou bourgeons à bois, ils sont plus pointus et plus allongés.

Ils sont collés au bois et vont procurer d’autres branches.

La taille à privilégier

Il faut débuter par le retrait des branches mortes, des sujets cassés et malades. Puis, il faut passer à la taille des branches vigoureuses.

La taille est opérée au deux tiers pour mieux équilibrer la plante. La taille sur les branches inclut celles qui vont vers le cœur de l’arbre.

Ces branches freinent l’exposition à la lumière. Cette éclaircie optimise la production de fruits.

La taille de l’arbre en formation

Il faut enlever les branches qui ont tendance à se croiser, y compris les plus petites. Il convient d’ôter les rejets qui poussent sur le tronc à moins d’1m 50 du sol.

Par ailleurs, il faut penser à accélérer la pousse des branches manquantes. Ainsi, il faut rabattre les branches présentes sur les bourgeons qui sont dans la bonne direction.

Ensuite, le rabat concerne les branches latérales afin de stimuler la pousse principale. Au cours de la première année, il faut enlever les premiers fruits pour éviter de fatiguer l’arbre.

Cette technique favorise la production des fruits pour l’année suivante.

Le matériel requis pour la taille

Il faut se munir d’un sécateur classique et un sécateur de force face aux grosses branches. Un modèle à lames franches permet l’obtention de coupes nettes.

Les plaies de tailles peuvent accueillir du mastic applicable au pinceau. Retrouvez d’autres thèmes ici.  

Crédit Photo : plantes-fleurs-974.fr & magazine.hortus-focus.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.