Connu pour favoriser la longévité, la baie de Goji est un alicament. Je vous dévoile le type de culture appropriée à cette plante originaire d’Asie.

La petite histoire de la baie de Goji

Appréciée en Asie depuis plusieurs siècles, la baie de Goji provient originellement de Chine. Elle est largement consommée dans ce pays ainsi qu’en Himalaya.

La plante est censée prolonger la durée de vie. Disponible en 70 espèces, seules les variétés lycium barbarum et lycium Chinense présentent des qualités nutritionnelles exceptionnelles.

En Europe, seul le ycium barbarum est disponible. Le lycium chinense est un alicament qui n’est pas exporté.

La baie de Goji pousse toujours à l’état sauvage sur les monts de l’Himalaya.

Les spécificités de la baie de Goji

La baie de goji est cueillie sur le lyciet. Il s’agit d’un arbuste à fruits qui peut atteindre                  2 mètres de haut.

Les fleurs sont de couleur mauve. Le fruit de forme allongée présente une teinte orange.

D’une saveur profondément sucrée, la baie de goji peut être dégustée sèche ou sous forme de jus.

Riche en vitamines, en minéraux et en antioxydants, elle est devenue tendance en Europe.

La culture du lyciet

Elle a lieu soit en automne ou au printemps. La culture se fait en pleine terre et en pot.

Il est possible de démarrer la plantation à partir de semis en pots ou cultivés en mini serre. Le lyciet adopte les terrains secs ou bien drainés.

Pour leur part, les sols calcaires favorisent la croissance des fruits.

Le mode de culture

Cultivé en pleine terre, le lyciet accepte tout type de terre enrichi avec du terreau. Le lyciet préfère une exposition ensoleillée et admet aussi la mi-ombre.

Même s’il supporte des températures atteignant les – 23° C, il nécessite 180 jours d’ensoleillement sur un an. S’il est cultivé en pot, l’arbuste peut faire 1 m 50 de haut.

La pièce doit disposer d’une température oscillant entre 15 et 25 ° C.

L’entretien idéal de la plante

Il est permis de planter des baies de Goji bio. La culture est sans apport de pesticides.

Il suffit de garder le sol frais durant l’été. En hiver, il n’est pas utile d’arroser la plante en pleine terre.

La cueillette concerne uniquement les baies bien mûres. La récolte des fruits a lieu entre août et octobre deux à quatre ans après la culture.

Le lyciet est résistant et ne présente pas de maladies connues.

La préparation de la baie de Goji

Elle est utilisée séchée, bouillie ou macérée dans de l’alcool. Il faut éviter de goûter au fruit cru.

La baie de Goji séchée ou en jus améliore la vue, tonifie les reins et nourrit le foie. Découvrez d’autres sujets ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.